Recherche avancée   

 
 

Leslie Stephen

Leslie Stephen (1832-1904) fut l’un des plus éminents et des plus actifs alpinistes.
Mais Stephen n’était pas qu’un alpiniste : ce fut aussi l’un des grands intellectuels de l’ère victorienne, éditeur du Cornhill Magazine et du monumental Dictionary of National Biography, critique, historien, philosophe… et père de la romancière Virginia Woolf.
Ses qualités d’écriture, son goût de l’expression juste, son horreur de l’emphase, il les a mises dans son livre au service de la montagne, décrivant avec une sensibilité et une justesse rarement atteintes le trésor de sensations nouvelles que représentaient les ascensions de ces pionniers, effectuées dans des conditions matérielles qu’on a peine, de nos jours, à imaginer…
Mais sa qualité principale est peut-être son humour tout britannique, ce mélange d’auto-dérision et d’understatement qui fait du Terrain de jeu de l’Europe un véritable régal.
Au même titre que les Escalades dans les Alpes d’Edward Whymper, Le terrain de jeu de l’Europe demeure l’un des grands classiques de la littérature alpine.