Recherche avancée   

 
 

Contes populaires du Maroc

Epuisés, les Contes populaires du Maroc de Philippe Fix sont enfin réédités.  Les ...

 

Le livre des géants ingénus

Trois contes mettent en scène des géants pas très malins aux prises avec un jeune garçon déluré. Le ...

 

Le merveilleux chef-d'oeuvre de Séraphin

Séraphin s’ennuie toute la journée dans la station de métro où il est poinçonneur. Le soir il a hâte de ...

 

Philippe Fix

Philippe Fix est né en 1937 à Grendelbruch en Alsace. Il évoque avec tristesse ces temps où tous les livres étaient brûlés sur la place publique. "Chez moi, il n'y avait donc pas de livres, les héros de mon enfance étaient Saint-Nicolas, Hansel et Gretel, le petit chaperon rouge et autres contes populaires que me racontait ma grand-mère."
A 4 ans, il fabrique son premier livre avec tout ce qui lui tombe sous la main: réclames, images pieuses, chromos collés sur les pains d'épices qu'on lui offrait à noël.
Devenu grand, Philippe Fix a persévéré sur une grande échelle, collectionnant tout ce qu'il pouvait trouver sur la vie quotidienne au début du siècle. Architecture, costumes, petits métiers, gestes et coutumes de tous les jours‚ ... Au fil des années, ce furent quelques 60 000 cartes postales ramassées traitant du folklore et de l'art populaire. Mais il collectionne aussi des objets, des outils‚ ...
Pour cet ancien élève de l'école des Beaux-Arts de Paris, la création est la partie la plus agréable de la réalisation d'un livre: chercher les histoires où il peut s'exprimer, trouver des idées d'illustrations, en concevoir les scènes principales, les décors différents qui donneront le ton, l'âme de l'ouvrage‚... Lorsqu'il a trouvé un fil conducteur, il réalise une mini-maquette de mise en page. Il travaille alors à partir de crayonné sur papier calque ce qui lui permet de positionner décors et personnages.
Au fil du temps, sa technique a évolué. Ses toutes premières illustrations étaient réalisées avec des écolines, sortes d'aquarelles à l'eau. Mais depuis une vingtaine d'années, en dehors des planches des contes de Noël faites à la peinture à l'huile, toutes ses illustrations sont réalisées au pinceau, avec une encre de chine spéciale que l'on peut diluer dans l'eau à divers degrés. Avantage: des transparences et des lumières extraordinaires. Inconvénient: cette encre est indélébile, tout retour en arrière est impossible; toute erreur est donc fatale! Ajoutez à cela qu'une planche comme la couverture des contes Populaires du Maroc nécessite plus d'un mois de travail. En raison de ces contraintes de temps, dues à la minutie d'éxecution, Philippe Fix produit peu.

En 1963, il crée le personnage Chouchou, mascotte de la jeunesse des années 60 et du journal Chouchou. Reprise en 1997 de Chouchou pour l'animation de l'émission Salut les Chouchous sur TF1.
Collaboration à Salut les copains, Age Tendre, ainsi qu'au groupe Bayard-Presse pour Bayard, J'aime lire, Pomme-d'Api ... Diverses collaborations: France Soir, Le Journal du Dimanche.
Il fait de nombreuses couvertures, Sciences et Vie, ça m'intéresse, Folio Junior-Légendes chez Gallimard, Folio

Philippe Fix est un auteur prolifique. Il a récemment publié aux Editions Hoëbeke Contes populaires du Maroc  en 2002, Le Merveilleux Chef-d'oeuvre de Séraphin en 2002, Le livre des Géants Ingénus, 2002.