Recherche avancée   

 
 

Serge July

Actif, politique, engagé, Serge July est un homme de son temps. Un homme exalté, au désir de changement. En mai 68, Serge July avait 25 ans. Aujourd'hui, il continue à analyser la société contemporaine sur RTL.

Né en décembre 1942 à Paris, Serge July étudie l'histoire de l'art à la Sorbonne. 
En 1965, il devient vice-président de l'Union nationale des étudiants de France (Unef). Il enseigne trois ans au collège Sainte-Barbe et débute au journal Clarté pour lequel il publiera une interview de Louis Malle.
En mars 1968, il se lie à Nanterre au comité Mouvement du 22 mars. Comme membre de l'extrême gauche, il participe aux événements de mai 1968 et édite le bulletin Interluttes. A cette occasion, il fait la connaissance de Jean-Paul Sartre qui prendra la direction de la publication. Habile subterfuge pour éviter la pression politique. Dès le mois d'octobre, Serge July participe à la création de la gauche prolétarienne, dissoute par Benny Levy, alias Pierre Victor, en 1973.
Avec Jean-Paul Sartre et de nombreux intellectuels, écrivains, cinéastes, mais aussi les enfants de Mai 68, Serge July a fondé le quotidien Libération, quotidien qu'il dirigea pendant trentre trois ans.

"J'ai connu les bonheurs de Mai. J'ai connu l'aube des nouvelles libertés, j'ai partagé une expérience historique que je souhaite à tout le monde, celle d'un peuple qui prend la parole, qui devient une société  et qui revendique l'autonomie. (...) J'ai couru à en perdre haleine, j'ai hurlé, parlé sans arrêt, rêvé tout le temps, peu dormi, beaucoup aimé, et pris souvent mon ombre singulière pour un acteur de Mai, alors que j'étais porté par le flot, comme tous les autres. Je n'ai aucune nostalgie, aucun regret, aucune amertume. J'ai beaucoup appris, souvent contre moi-même".
Extrait de La France en 1968, Editions Hoëbeke.