Recherche avancée   

 
 

Eléonore Bakhtadzé

Je suis née en 1945, à Paris, de parents réfugiés politiques géorgiens, qui avaient fui le régime stalinien. C’est sans doute pourquoi, après des études d’histoire et une courte parenthèse comme photographe, je suis devenue traductrice... d’anglais. D’anglais parce que j’étais passionnée de jazz. Cela est la première partie de ma vie professionnelle.
Je suis entrée à l’AFP, comme documentaliste et journaliste au service photographique en 1989. Là, j’ai retrouvé l’histoire, la photo et l’anglais (indispensable à l’AFP!). C’est en travaillant à l’iconographie d’une réédition au SGED, largement illustrée, de la somme d’Yves Courrière La guerre d’Algérie que j’ai découvert la richesse du fonds photographique de l’AFP concernant la guerre d’indépendance algérienne. En accord avec l’historien Benjamin Stora, j’ai entrepris sur ce fonds un travail de recherche plus approfondi, qui a abouti à la rédaction d’un DEA, soutenu en 2005, intitulé La guerre d’Algérie dans les archives photographiques de l’Agence France-Presse.
Mon activité principale demeure mon travail de journaliste à la documentation photographique de l’AFP.