Recherche avancée   

 

Ken Bugul

Rue Félix-Faure


14 x 22,5 cm, 276 p.
ISBN : 2842302222
Paru le 10/03/2005
18,80€



Quatre femmes recouvertes de voiles, s'éloignent du corps d'un lépreux découpé en morceaux sur le trottoir d'une rue, la rue Félix Faure, un matin de bonne heure. Qui a découpé ce corps en morceaux en face du salon de coiffure Chez Tonio ? Qui est ce lépreux?
La rue Félix Faure est la rue des immigrés capverdiens qui, depuis plus d'un siècle, avaient quitté leur île desséchée pour le continent en face. La rue Félix Faure est aussi la rue de la vie, des bars clandestins, des tripots, où coulent à flots le vin Kiravi Valpierre, la bière Gazelle Coumba. Pourtant la rue Félix Faure est la rue de Dieu, dit le philosophe de la rue. Dans cette rue se côtoient des jeunes femmes aux dos nus, des apprentis philosophes, une chanteuse de blues, des êtres furtifs à la poursuite du rêve dans l'espérance doublée de patience, devise des habitants de la rue Félix Faure.
Une enquête policière écrite comme un poème, un hymne à la vie, plus forte que les porteurs de morts, et une quête philosophique menée au son du violon, du blues et des rires des filles au teint couleur caramel. 
 

Mémoires des terres de sang

« L’on prétendait, dans cette région où ma grand-mère était née, qu’à un moment chaque année, les morts ...

Passage en Alaska

« La mer me fait peur », avoue Jonathan Raban, navigateur hors pair, et c’est ce mélange d’angoisse et de ...