Recherche avancée   

 

Denis Baupin

La Planète brûle, où sont les politiques?


14 x 22,5 cm, 300 p.
ISBN : 9782-84230-409-6
Paru le 21/04/2011
19,80€


Les politiques peuvent-ils encore sauver la planète ?

En ce début de 21ème siècle, les signaux d'alerte passent tous au rouge : crise climatique, crise énergétique, crise économique, crise sociale, crises géopolitiques, et plus profondément crise civilisationnelle.
La communauté scientifique crie "casse-cou" ; des économistes de plus en plus nombreux disent que notre système n'est pas durable ; les philosophes et sociologues s'inquiètent du délitement de la société et de la perte de sens. Seuls au milieu de tous, les politiques semblent aux abonnés absents,
engoncés dans des visions étriquées, conformistes, de court terme. Les politiques sont en passe de devenir le maillon faible de nos sociétés en crise.
Une mutation est non seulement nécessaire mais possible, pour peu qu'elle englobe la complexité des réponses : une mutation technologique, énergétique et industrielle, une révolution économique et la définition d'un nouveau projet civilisationnel qui redonne une véritable grille de lecture à
vocation planétaire au destin de l'humanité.

Une ambition démesurée ? Sans doute, mais elle est à l'échelle des défis du XXI ème siècle. Encore faut-il que les politiques soient à la hauteur, qu'ils sortent de leur paresse intellectuelle, fassent preuve de courage et de visions politiques, sachent s'appuyer sur les multiples innovations sociales qui émergent de partout, résister aux lobbies, et construire pas à pas l'évolution vers une civilisation écologique démocratique, qui redistribue équitablement les richesses et où chaque être humain ait les mêmes droits à
la vie, à la reconnaissance, à la justice, au lien social.

C'est ce à quoi nous invite Denis Baupin pour que les politiques sauvent non seulement la planète mais permettent le passage à un monde enfin civilisé.
 

Tolkien, créateur de la Terre du Milieu

Traduit dans une soixantaine de langues et vendu à plus de cent cinquante millions d’exemplaires à travers le monde,

Vive la malbouffe, à bas le bio!

Amis de la malbouffe, réjouissez-vous : notre cause avance à pas de géant. Pas un jour sans que les industriels de ...