Recherche avancée   

 

Robert Doisneau

François Cavanna

Les Doigts pleins d'encre


23 x 31, 96 p.
ISBN : 978 2 84230 482 9
Paru le 02/10/2013
30€


Le grand photographe Robert Doisneau (1912-1994) s’est toujours attaché à sauver de l’oubli la vie quotidienne des faubourgs et de leurs habitants. Avec un regard vif et tendre, il a su rendre la poésie des rues, son humour aussi. Parmi les milliers de clichés pris par lui, certaines images sont devenues de véritables icônes modernes tel « le Baiser de l’Hôtel de ville », une de ses photos les plus célèbres. Mais sur l’ensemble de son œuvre, les photographies qui ont toujours eu sa préférence, celles qu’il continuait à regarder avec plaisir, sont ses photos d’enfants.   Les Doigts pleins d’encre nous invite à fouiller dans notre mémoire : les empoignades dans la cour de récréation, les exploits des terrains vagues et les courses folles en patins à roulettes ; tous les plaisirs de l’enfance sont ici restitués et les enfants d’aujourd’hui découvriront, grâce à ces photos, que leurs grands-parents aussi ont eu dix ans. Ce que Doisneau photographiait avant et après-guerre en se rendant dans les classes ou en saisissant dans la rue des images inoubliables, l’écrivain François Cavanna l’avait vécu. Il aurait pu être n’importe lequel de ces gosses photographiés en rang, au tableau noir, installé à un pupitre en bois ou s’enfuyant après avoir tiré une sonnette dans la rue. Toutes ces images émouvantes et drôles lui ont inspiré un texte où il nous raconte la vie des gosses de Doisneau en culottes courtes et genoux couronnés.          

Hara Kiri

Le premier numéro du mensuel Hara-Kiri paraît en septembre 1960. Né de la rencontre de François Cavanna, de ...

La Vie de Famille

Entre les années 1950 et les années 1960, Robert Doisneau a photographié ce qui paraît impossible à photographier ...

 

Belleville Ménilmontant

C’est en 1947 que Willy Ronis découvre le quartier de Belleville-Ménilmontant. De ces deux arrondissements de la ...

Souvenirs de la Beat Generation

Ces photographies intimes, souvent exubérantes et toujours pertinentes, dévoilent la Beat Generation ...