Recherche avancée   

 

Patrice Milleron

La Famille autrefois

(nouvelle édition en format réduit)


18,15 x 20,40 cm, 168 p.
ISBN : 978-2-84230-501-7
Paru le 14/05/2014
12,90€


Au cours du XXe siècle, en quelques décennies, et avec les tragiques bouleversements de deux guerres mondiales, la société française a changé davantage et plus vite que pendant bien des siècles précédents. Sa cellule de base, la famille, a vu sa structure, son quotidien, ses modes de fonctionnement se transformer radicalement. Autrefois, surtout à la campagne, plusieurs générations vivaient sous le même toit : les époux et leurs enfants, les grands-parents et parfois même les arrière-grands-parents. Peu à peu, avec le passage du rural au citadin, l’apogée de l’essor industriel puis le développement du secteur tertiaire, l’avènement de la consommation et des loisirs de masse, la famille a évolué. Mais les souvenirs sont encore puissants, ceux d’une famille unie, solidaire, où la mère, que l’on disait « au foyer » avait la lourde charge du quotidien, aidée par les grandes sœurs qui s’occupaient des « petits ». Où le père, chef de famille, étant le seul à travailler, n’était pas très présent. Cependant, son autorité, parfois sa sévérité, réglait la mesure dans une maisonnée souvent généreuse. Qui n’a pas en mémoire les devoirs faits sur la table de la cuisine, le départ en vacances au mois d’août dans la voiture familiale quand on se chamaillait à l’arrière pour ne pas être au « milieu », l’arrivée chez les grands-parents où nous attendait la tribu des cousins et cousines, le déjeuner du dimanche qui s’éternisait jusqu’au dîner… Tous ces événements, de la naissance du petit dernier au mariage du grand frère, de l’achat de la première machine à laver au grand-père dans son potager, tout a fait l’objet de photographies. Les voilà, réunies dans notre album collectif de La Famille autrefois.
 

Menaces sur la mémoire de l'humanité

Le 27 mars 2016, Palmyre, cité antique classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, a été reprise des mains de l’EI après ...

L'École des colonies

« Nos ancêtres les Gaulois. » C'est ainsi que débutent les cours d’histoire des écoles du Tonkin, du Dahomey ou du ...