Recherche avancée   

 

John Muir

Un été dans la Sierra

(nouvelle édition)


14 x 22,5 cm, 240 p.
ISBN : 978-2-84230-504-8
Paru le 14/05/2014
18,50€


Un livre de merveilles. « Aussi longtemps que je vivrai, j’entendrai les chutes d’eau, le chant des oiseaux et du vent, j’apprendrai le langage des roches, le grondement des orages et des avalanches et je resterai aussi près que possible du cœur du monde. Et qu’importe la faim, le froid, les travaux difficiles, la pauvreté ! » Engagé une saison pour conduire des moutons en transhumance vers la Yosemite Valley, en 1869, John Muir note tout ce qu’il voit, vagabonde, bavarde avec les bergers, s’enivre de la vie au grand air, de la liberté merveilleuse des campements, le soir. Et plus il monte, plus la nature devient sauvage, plus il est envahi, bouleversé par la beauté du monde. Un été dans la Sierra a un ton, un rythme proprement uniques, le charme inimitable des premières fois : cette découverte qu’il nous fait partager, d’une splendeur où tout, plantes, animaux, paysages, semble vouloir concourir à la même exultation.
Ce livre, devenu aux États-Unis un classique, devait faire de John Muir une légende…

John Muir, né en Écosse en 1838, est décédé en 1914 à Los Angeles. Pionnier de la lutte pour l’environnement aux États-Unis, à l’origine de l’essor des parcs nationaux, il fonde en 1892 le Sierra Club, aujourd’hui encore une des plus importantes associations écologistes américaines. Il est considéré comme un des premiers naturalistes américains.
 

60 degrés nord

Où commence le «Nord» ? Là où la forêt boréale cède la place à la toundra ? À la limite sud du permafrost ? Au cercle ...

En partance

Un homme se tient face à la mer, à l’extrême fin de l’Europe, en Irlande, comme s’il s’absorbait lentement dans le ...