Recherche avancée   

 

Colin Thubron

L'ombre de la route de la soie


14 x 22,5 cm, 468 p.
ISBN : 9782-84230-318-1
Paru le 10/04/2008
25,50€


Colin Thubron nous entraîne dans un extraordinaire voyage, celui de la Route de la Soie. Il part de Xian, au coeur de la Chine, où repose l’Empereur jaune, pour arriver à Antioche, au bord de la Méditerranée turque. Des deux itinéraires possibles qu’offre la Route de la Soie, il choisit le chemin le plus impraticable, celui qui longe le mortel désert du Taklamakan jusqu’à Kashgar. Kirghizistan, Kazakhstan, Tadjikistan, Iran, Turquie, nombreux sont les pays que Colin Thubron a sillonnés pendant huit mois.
L’audace et l’endurance de ce baroudeur animent chaque page de ce récit. Son regard aiguisé de routard s’ajoute à une plume vive rythmée par les nombreuses rencontres faites au cours de son long périple. Pages à pages, tout devient palpable : la chaleur implacable, la poussière, la sauvagerie, la désolation du désert, les oasis luxuriantes d’Asie centrale, l’air pur des montagnes et le fourmillement des villes.
 L’auteur ne se contente pas de tracer la fresque d'un passé riche, il explore aussi le présent effervescent. Au gré des rencontres, il nous dresse le portrait des citoyens de cette nouvelle Chine ; citoyens tiraillés entre anciennes et nouvelles allégeances, avec pour certains la tentation du panislamisme. Citoyens dont les souhaits et le quotidien se heurtent sans arrêt.
Colin Thubron se révèle être un réel passeur. Ce septième voyage fait d’ores et déjà figure de référence

Destination Kailash

Le Mont Kailash est la plus sacrée des montagnes du monde, puisqu’un cinquième de l’humanité le tient pour un lieu ...

En Sibérie

Colin Thubron s’est fait une spécialité d’explorer ces mondes que l’Occident connaît mal et, parfois, craint, la Chine, ...

 

Mémoires des terres de sang

« L’on prétendait, dans cette région où ma grand-mère était née, qu’à un moment chaque année, les morts ...

Passage en Alaska

« La mer me fait peur », avoue Jonathan Raban, navigateur hors pair, et c’est ce mélange d’angoisse et de ...