Recherche avancée   

 

Les Éditions Hoëbeke sont nées en 1984. Elles font immédiatement appel au graphiste Massin qui dessinera la plupart des livres de la maison et donnera une idée de permanence à l'ensemble. Leur premier livre est consacré au dessinateur Peynet l'auteur des Amoureux. Ce sera un best-seller comme, quelques années plus tard, les livres de Samivel, de Doisneau ou de Pierre Dubois.
Ce premier titre annonçait la ligne éditoriale de la maison : élargir la notion de beaux-arts au graphisme, à la publicité, à l'illustration, aux dessins de presse, à la photographie et au-delà même des catégories établies. Bel exemple avec récemment l'exceptionnel et historique ouvrage d'Hervé Di Rosa, L’art Modeste.
Dans ce domaine, les Éditions Hoëbeke publient une vingtaine de livres par an.

Mais la maison garde aussi une place à part dans son catalogue pour les ouvrages de Pierre Dubois : la Grande Encyclopédie des lutins, la Grande Encyclopédie des fées ...  qui ont précédé (ou annoncé) l'engouement pour le monde féerique avant de devenir des classiques et la référence internationale dans le monde du merveilleux et du légendaire (beaucoup copié, jamais égalé !).

Quant au domaine de l'écrit, les deux collections, «Retour à la montagne» et «Destins de montagne» réunissent les meilleurs écrivains et plus grandes histoires de l'altitude.
«Étonnants voyageurs», la collection du festival éponyme de Saint-Malo, dirigée par Michel le Bris. Une collection qui revendique une littérature aventureuse, voyageuse, ouverte sur le monde, et soucieuse de le dire. Ou quand les écrivains redécouvrent le monde.

Bousculer les catégories, fouiller dans le passé comme dans le présent, éditer mais aussi créer, renouveler les genres, marier les expressions, raconter l'histoire autrement, rester libre, vous surprendre, renouveler vos plaisirs vous faire voyager, vous étonner et vous rappeler, on l'espère, quelques bonheurs de l'enfance.

Lionel Hoëbeke